Brass Kamarades Quintette de Cuivres

Rencontrez les musiciens

Claude Archambault | Denis Bellemare | Denis Desnoyers | Denys Lussier | Guylaine Jetté

Vous pouvez également rencontrer les anciens membres de Brass Kamarades en cliquant sur la page Anciens membres

Claude Archambault - Trombone

Claude ArchambaultClaude est un bourreau de travail.  Même s'il n'a jamais fait d'études formelles au trombone, personne ne le remarquerait, car ses vingt années d'expérience en musique d'harmonie au Cercle Philharmonique de Saint-Jean-sur-Richelieu et en orchestre de scène avec l'Orchestre Mélodium compensent amplement.

Il se joint au groupe dès le début armé d'une ferme volonté de réussir et d'une éthique de travail qui est de loin la meilleure du quintette.  Il a su relever ce défi avec détermination et en est ressorti victorieux.  Il a un don inné pour mettre le doigt sur le bobo durant les répétitions et il fait mouche à tout coup.

De plus, il est toujours très bien préparé.  Dès le départ, il établit un rapport très particulier avec Denis Bellemare et ces deux-là peuvent rendre une répétition très intéressante... d'une façon plutôt tordue !

 

 

 

Denis Bellemare - Cor franÇais

Denis BellemareDenis débute sa carrière musicale comme étudiant en piano dans son patelin de Saint-Paul-de-Joliette. Mais il se ressaisit durant ses études collégiales au renommé Collège de Joliette où il entreprend le cor français pour pouvoir être avec ses amis qui jouent tous dans l'orchestre.

À cet endroit, il se joint au Quintette de Joliette et au Trio de cuivres de Lanaudière. Il a un talent inné et évolue au Conservatoire de Musique de Montréal pour quelques années où il étudie sous l'aile de Joseph Masella.  Après son départ du Conservatoire, il ne regarde jamais en arrière, jouant dans divers ensembles et orchestres, dont l'Orchestre Symphonique des Jeunes de Joliette, l'Orchestre du Conservatoire de Trois-Rivières, sous la baguette de nombreux chefs d'orchestre tel Yannick Nézet-Séguin au Camp Musical International de Montréal et le Camp Musical de Lanaudière.

La sonorité riche et pleine ainsi que l'étendue et la puissance de son jeu lui valent une place de choix au sein de l'ensemble de cors Omnitonique sous la direction de Paul Marcotte, corniste à l'Orchestre Métropolitain du Grand Montréal".  Denis est l'instigateur de Brass Kamarades avec André Lessard à la trompette.

Denis Desnoyers - Tuba

Denis DesnoyersL'autre Denis est issu d'une famille de neuf musiciens et chanteurs, il a donc grandi dans la musique.  À l'âge de sept ans, il commence ses études de piano, les abandonne puis les reprend à douze ans avec Réjean Poirier qui est aujourd'hui doyen et professeur à la Faculté de Musique de l'Université de Montreal.

Il débute dans les cuivres à l'âge de treize ans, à la trompette, avec Émile Rouiller et il change pour l'alto l'année suivante; il arrive au trombone à quinze ans lorsqu'il commence à l' École Secondaire Beaulieu sous la direction de Gilles Roy.  L'année suivante, en 1974, il commence également l'euphonium et se classe parmi les finalistes au concours soliste en classe Junior B du Festival des Harmonies du Québec", après seulement une expérience de six mois sur cet instrument.

En septembre 1975, il est accepté au Conservatoire de Musique de Montréal dans un programme spécial pour les jeunes talents prometteurs.  Il y étudie le trombone avec Joseph Zuskin, alors tromboniste attitré à l' Orchestre Symphonique de Montréal.

Denis joue du trombone et de l'euphonium depuis plus de trente ans, soit comme membre attitré, soit comme pigiste dans de nombreux ensembles tels le Cercle Philharmonique de Saint-Jean , l'Union musicale d'Iberville, la défunte Union musicale de Marieville, l'Harmonie Lachine, l'Harmonie de concert du Lakeshore, l'Harmonie de Kirkland, l'Harmonie Laval, l'Harmonie Mont-Bruno, les ensembles universitaires (UQAM,UM), les orchestres de scène comme l'Orchestre Mélodium et le Boogie Orchestra, l'atelier de Stage-Band de l'Université de Montréal, des combos de jazz et de Dixieland.

Ses antécédents comme tubiste sont relativement récents : il commence en 1999 au Cercle Philharmonique de Saint-Jean-sur-Richelieu pour combler un vide lorsque le bassiste est absent.  Ses meilleurs attributs musicaux sont les intonations qu'il peut obtenir des trois instruments qu'il joue, son sens de la musicalité et sa mémoire musicale.

Denis est également, à l'occasion, clinicien spécialiste en cuivres graves (trombone, baryton et tuba) pour les écoles secondaires de la région ainsi que pour les aletiers de musique de Programme de Musique des Cadets de la Région de l'Est.

Denys Lussier - Trompette

Denys LussierBien que n'ayant pas fait d'études spécialisées en musique, Denys possède une vaste expérience musicale. Les circonstances ont fait en sorte qu'il a débuté la pratique de la trompette à l'âge de 14 ans sous la direction de Léo Létourneau à la Polyvalente Chanoine-Armand-Racicot de Saint-Jean-sur-Richelieu.  Dès sa seconde année d'apprentissage de cet instrument, il est invité à joindre les rangs du Cercle Philharmonique de Saint-Jean où il a pu compter sur les enseignements d'Émile Rouiller.

Par le suite, Denys s'est joint à l'Union Musicale d'Iberrville alors dirigée par René Bernard, bassoniste à l'Orchestre Symphonique de Montréal, puis Alain Cazes, tubiste également à l'OSM et l'OM.  Au cours de ces années, il a pu compter sur le support, l'expérience et l'enseignement de Mario Charbonneau, trompettiste émérite de la région et récipiendaire de plusieurs prix d'interprétation.

Bien qu'il aurait aimé entreprendre des études en musique, la vie a fait en sorte que Denys s'est emmené à Montréal pour y effectuer des études en informatique, en mathématique et en ingénierie.  Cela ne l'a pas empêché de jouer comme musicien régulier ou comme pigiste dans de nombreux types d'ensembles tels que : orchestre symphonique, big band, quintette de cuivres, de petits ensembles de musique classique, bavaroise et même tzigane. Il a également chanté pendant de nombreuses années au sein de la chorale Voxapella, choeur johannais à saveur gospel.

Denys a joué sous la direction de nombreux chefs au fil des ans. dont Monique Martin, femme de coeur, pianiste émérite et chef d'orchestre de grand talent.  Elle avait une maxime qui disait ceci : « Un musicien amateur n'est pas tenu de faire preuve d'amateurisme ! ». Denys adhère entièrement à cette maxime et cela rejoint ses valeurs, tant personnelles que professionnelles.

Aujourd'hui, Denys a la chance de jouer sous la direction du chef de grand talent qu'est Jonathan Dagenais qui a justement été élève de Monique Martin pendant ses études à l'université.  En dehors de Brass Kamarades, Denys se concentre surtout auprès d'orchestres d'harmonie tel que l'OVNI (2007), l'OJV (2016) et le Cercle Philharmonique de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Suivant avec intérêt les activités de Brass Kamarades, Denys n'a pas hésité une seconde à se joindre au groupe suite au départ de son ami Michel Hébert.  Le désir de renouer avec ce type d'ensemble avec des musiciens et musiciennes de qualité l'ont fortement incité à accepter avec un plaisir inégalé.  Il va de soi que cet autre Denys à l'orthographe non orthodoxe apporte une dimension amusante et amicale à toutes les répétitions de l'ensemble tout en BRASSant à l'occasion des jeux de mots quelque peu douteux ou si ce n'est pas en apportant contenants BRASSicoles !

 

Mireille Tardif - Trompette

Mireille TardifDès l'âge de 14 ans, Mireille a eu un coup de foudre pour la trompette. C'est avec les Cadets de l'aviation de Thetford Mines qu'elle a découvert la musique.

Sa passion l'emmène à faire des études au Conservatoire de Musique de Québec, ainsi qu'au CÉGEP de Sainte-Foy. Elle a poursuivi ses études en interprétation classique de la trompette à l'UQÀM sous la tutelle de Manon Lafrance et à l'Université de Montréal avec Jean-Louis Chatel.

Désormais titulaire d'un baccalauréat en interprétation, elle se dirige ensuite à l'Université McGill pour obtenir un diplôme d'artiste avec Andrew Dunn. Au cours de ces années, Mireille a obtenu plusieurs bourses d'études notamment au Domaine Forget et au Centre d'Art d'Orford. Ella a de plus participé à de nombreuses classes de maître pour parfaire son jeu à la trompette.

Possédant plusieurs années d'expérience, Mireille s'est produite au sein de nombreux ensembles dont : l'Orchestre Symphonique Pop de Montréal sous la direction d'Alain Cazes, l'Orchestre de l'Université de Montréal (L'OUM) (trompette solo) sous la direction de Jean-François Rivest. De plus, elle est trompettiste professionnelle à la Musique des Fusilliers Mont-Royal depuis 2004. Elle apporte aussi sa musicalité dans des ensembles d'harmonies de concert tel que l'Orchestre de Jeux Vidéo (OJV) et l'Orchestre à Vent de Musique de Film (OVMF).

Le départ de Guylaine Jetté pour la région de Québec a laissé un poste vacant chez Brass Kamarades. Connaissant les qualités musicales de Mireille, son entregent et sa vivacité d'esprit, les membres de l'ensemble l'ont alors approché pour se joindre à eux. Elle a vivement accepté l'offre et remplace Guylaine avec brio. Bonne vivante dans l'âme, Mireille fait déjà partie intrinsèque de Brass Kamarades.

 

Accueil | Membres | À Propos | Photos | Médias | Calendrier | Liens | Contact | Archives | English | Plan du site
© 2017 Brass Kamarades. Tous Droits Réservés
Conception par DDGRAFX  |Hébergement par 1and1.com