Brass Kamarades Quintette de Cuivres

Rencontrez les anciens musiciens

Nous avons choisi d'ajouter cette page afin de souligner le travail de tous ceux qui ont contribué à l'essor de Brass Kamarades et pour les remercier officiellement.

Paul Defour | Michel Hébert | Claude Jean | Guylaine Jetté | André Lessard

Paul Defour - Trompette

Paul Defour

Paul Defour, un français d'origine, a commencé à étudier la trompette au Conservatoire national de région de Saint Etienne (Rhône-Alpes, France) à l'âge de 14 ans après avoir étudié le piano et le solfège pendant quatre ans.

Trois ans plus tard, il a terminé ses études musicales avec une 1ère médaille en trompette. Il a ensuite joué avec divers ensembles (musique de danse, harmonies de concerts).

Arrivé au Québec en 1968, Paul a d'abord joué avec le Cercle Philharmonique de Saint-Jean-sur-Richelieu, puis d'autres groupes musicaux à Montréal et sur la Rive-Sud pour revenir au Cercle Philharmonique en 1999-2000 avant de se joindre au quintette de cuivres pour qui il a suggéré le nom de Brass Kamarades qui a été adopté unanimement. Encore une fois, un gros merci Paul.

Michel Hébert - Trompette

Michel HébertNé à Iberville (QC), Michel commence ses études de trompette à l'âge de 12 ans sous la tutelle de Mario Charbonneau.  Il poursuit ses études au Conservatoire de Musique de Montréal où il est sous la supervision de Jacques Leconte.  Il prend ensuite des cours privés avec James Thompson (alors membre de l' Orchestre Symphonique de Montréal), avec Robert Gibson (de l'Université McGill) et Charles Ellison en improvisation.

Musicien polyvalent, c'est comme trompettiste classique, de jazz et de musique populaire qu'il évolue au sein de maintes formations musicales dans le Montréal métropolitain.  Il joint également l'utile à l'agréable en se servant des ses vacances estivales pour participer à des stages de perfectionnement aux États-Unis tels le Jazz Seminar à Chicago, avec le réputé professeur et pédagogue Dominic Spera de l'Université de l'Indiana, et un stage en musique ancienne à la Montclair State University du New Jersey.

Depuis 2001, Michel collabore de façon active à l'animation musicale de plusieurs spectacles et concerts dans la région du Haut-Richelieu où il prête son concours à divers ensembles.  À l'occasion d'un combo avec Denis Desnoyers, pour accompagner une chorale gospel appelée Voxapella, Denis D. pense alors à Michel pour remplacer André qui vient d'être muté à Québec.

Michel saute sur l'occasion pour se remettre en forme.  Ses manières de doux géant combinées à sa sonorité mielleuse, sa musicalité et son sens de l'humour lui permettent d'être accepté par le groupe sur le champ.

Michel nous a quitté en début d'année 2016 pour des raisons personnelles. Sa spontanéité nous manque lors de nos spextacles.

Claude Jean - Trompette

Claude JeanNatif de St-Jean-de-Brébeuf, village fermé vers 1965 près de la Baie des Chaleurs, il a grandi à Marieville en Montérégie, Claude Jean, un musicien autodidacte, a suivi quelques cours de trompette. Il a joué avec l'Union musicale de Marieville durant plusieurs années avant de prendre la direction musicale du groupe dans les années 80. Il a également fait parti d'orchestre bavarois, d'orchestre de scène, de chorale et aussi dans la musique de garnison à Montréal. Il a également dirigé le Cercle Philharmonique de Saint-Jean-sur-Richelieu. Très polyvalent, Claude Jean est chercheur en structure du langage musical avec Michel Perrault et Jean-Claude Bélanger.

D'ailleurs, l'Institut de recherche Pantonal Inc suite à sa disparition faute de subventions est maintenant scindée en deux sites, un sous les Éditions Consonance en français, et le site anglais sous musicnovatory.com, un site qui peut en laisser plusieurs derrière sur la théorie musicale.

Claude Jean est également un compositeur et un arrangeur musical. Il a laissé sa marque avec Brass Kamarades en léguant au moins un bonne dizaine d'arrangement de musique latine, de musique de Noël, de même que la Messe de Sainte-Cécile, arrangée pour quintette de cuivres et orgue, laquelle a été produite par le quintette de cuivres Opus-Lib en Estrie.

Guylaine JettÉ - Trompette

Guylaine JettéNative de la région du Saguenay, Guylaine débute sa carrière musicale au violon à l'âge de six ans. Elle fait trois années d'études à l'École de Musique de Chicoutimi et les poursuit au Conservatoire de Musique de Chicoutimi et au Conservatoire de Musique de Québec.

À treize ans, c'est la trompette qu'elle étudie durant trois ans sous la direction de Gilbert Blais.  De 1985 à 1995, elle évolue au sein d'un orchestre de scène appelé Contretemps; de 1989 à 1992, elle joue avec le Régiment du Saguenay et pour un orchestre bavarois; de 1992 à 1994, elle se joint aux Fusilliers Mont-Royal à Montréal.  Elle passe également quelques étés à la Citadelle de Québec pour la Musique de la Garde Rouge et participe en tant que violoniste au Carnaval du Souvenir de Chicoutimi en 1994.

Militaire de carrière, elle est transférée à Saint-Jean-sur-Richelieu et se joint comme trompettiste au Cercle Philharmonique de Saint-Jean à l'automne 2002, à l'Orchestre Mélodium en janvier 2004, puis rejoint nos rangs l'automne de la même année afin de remplacer Claude Jean au sein de Brass Kamarades.  Son éthique de travail et sa discipline militaire, de même que son sens de l'humour, sont les bienvenus. Guylaine a dû, à notre grand regret nous quitter en 2016 pour des raisons personnelles qui l'ont emmené à se relocaliser à Québec.

 

André Lessard

andré Lessard

Originaire du Saguenay, André a commencé à jouer du trombone à coulisse en 3ème secondaire et s'est joint à la fanfare des cadets 634 sous M. Robert Mclean en 1975 et changé pour la trompette. Il a pris des cours privés avec Robert Mclean pour 3 ans. Il est entré par la suite au Conservatoire de Musique de Chicoutimi sous l'aile de Gilbert Blais. Il est devenu membre de l'Harmonie du Saguenay en 1978, s'est joint à l'Harmonie du régiment du Saguenay en 1980.

En 1981, André fait de la musique avec le groupe Kéno Beer Band pour une durée de 3 ans. Il a également joué pour l'orchestre de scène Contre Point d'Alma tout en étant étudiant au Cegep d'Alma en Musique de 1981 à 1983. Employé avec les Forces canadiennes à Esquimalt (CB) au sein de l'école de musique sous Marty Vanderweer. En août 1984, André est muté à la Musique centrale des Forces canadiennes à Ottawa.

En juin 1990, il joint la Musique de l'Artillerie royale canadienne à St-Hubert, en juin 1992, il est promu directeur de la Musique volontaire à la Garnison de St-Jean. En septembre 1998, il joint les rangs du Cercle Philharmonique de St-Jean et prend le poste de président du groupe pour remplacer Denis Desnoyers qui cède sa place après 6 années en poste. En septembre 2000, avec Denis Bellemare, il fonde Brass Kamarades. Malheureusement, en mai 2001, toujours à l'emploi des Forces, il est muté à la Musique du Royal 22e Régiment. En décembre de la même année, il est transféré à la Musique de l'Artillerie à Edmonton. André n'a pas terminé sa formation car de 2002 à 2004, il décide de prendre d'autres cours privé avec le réputé Jens Lindemann.

En juin 2005, il prend une retraite bien méritée des Forces canadiennes et s'établit à Delta en Colombie Britanique près de Vancouver. En septembre 2005, il devient directeur musical de l'harmonie Delta Music Makers.

Il est venu passer ses vacances d'été 2006 au Saguenay et a décidé de revenir s'établir au Québec. Donc, en septembre 2006, il a repris sa place, vingt-huit années plus tard, comme membre au sein de l'Harmonie du Saguenay.

Accueil | Membres | À Propos | Photos | Médias | Calendrier | Liens | Contact | Archives | English | Plan du site
© 2017 Brass Kamarades. Tous Droits Réservés
Conception par DDGRAFX  |Hébergement par 1and1.com